Cadillac DeVille, un nom français pour une voiture américaine mythique


Image de cadillac deville

Dix générations d'un nom référence dans la voiture américaine. La Cadillac DeVille est apparue pour la première fois en 1949 gardant la motorisation propre à la marque mais se différenciant par un style particulier et un luxe hors normes. Les imposants pare-chocs chromés ont un charme fou, la prise d'air au niveau de l'aile arrière donne une touche racée. Le cru 1956 est très apprécié de certains connaisseurs, le pare-brise panoramique et les 285 chevaux du moteur de 6 litres en sont pour quelque chose. D'autres préfèreront la double optique et les ailerons plus prononcés apparus à partir de 1957. Les années 60 sont moins resplendissantes dans le style mais tranchent nettement au niveau de la motorisation, on dépasse allègrement les 300 chevaux ; en 1965, l'alignement des deux phares devient vertical, caractéristique très populaire en ce temps et toujours aussi esthétique. Cadillac et son modèle DeVille continue à marquer les esprits même dans les années 80 pourtant hostiles à l'exubérance. Les versions DHS et DTS du troisième millénaire correspondant quant à elles au haut luxe et au modèle touring affichent toute la technologie moderne et une puissance de 300 chevaux, certes l'aspect traditionnel est un peu oublié mais Cadillac reste Cadillac, on ne peut être déçu par l'élite des voitures américaines de luxe.