Shelby, un nom de légende dans la voiture américaine


Image de shelby

Texan, pour ne pas faire plus américain, Carroll Shelby est né en 1923 et son père, facteur l'emmène très jeune voir les courses automobiles. Commence les prémisses d'une carrière qui n'a toujours pas fini de nous éblouir : de pilote émérite, il se propulse préparateur de génie en témoin AC Cobra, GT350, GT 500 et encore aujourd'hui avec les derniers modèles préparés de Mustang 2010.

Simple passion au départ se dit-il, il essaye d'exploiter tour à tour des horizons bien différents : le transport de marchandises, le pétrole, les volailles, rien y fait, il dédie alors son temps au sport automobile. En 1952, il participe à sa première course de hot-rods à bord de la fameuse Flathead de Ford. Cette même année, il commence à courir sur MG et remporte deux victoires en Oklhoma sur le circuit de Norman. Sa salopette de fermier faisant la risée et portant plus l'attention que les victoires qu'ils remportent, il change de style en 1953 et ajoute son label, les deux bandes autocollantes. Propulsé au sein d'Aston Martin en 1954, il débute une carrière internationale. Malgré un accident qui lui coute fractures et contusions lors de la Carrera Panamericana se déroulant au Mexique, il s'évertue dans le sport automobile, en 1955 sur Ferrari il s'adonnera à Monza puis va être élu en 1957 pilote de l'année.

Après une victoire au 24h du Mans en 1959 avec Salvadori sur Aston Martin DBR1, il termine sa carrière de pilote en formule 1 avec la Maserati et 250F à 36 ans seulement mais suite à des problèmes cardiaques, il aurait pu sans nul doute remporter bien d'autres trophées. On note qu'il termine au sommet en remportant le championnat USAC (United States Auto Club) de 1960. Il ouvre l'année suivante une école de création de modèles ultra performants : c'est la Shelby School of High Performance Driving. S'amorce donc une nouvelle carrière pour Carroll Shelby, il veut réaliser une voiture américaine capable de surclasser ces italiennes bien trop onereuses. Il faudra attendre une année puisque 1962, après ses nombreux entretiens avec Charles Hurlock le dirigeant de AC Cars, voit naître le premier roadster 260 avec un nom sorti d'un songe : Cobra. Chassis anglais, moteur V8 Ford emprunté à la Fairlane, l'autre particularité de sa création est d'être la voiture la plus rapide du monde de 0 à 60 miles : un temps record de 3,9 secondes est établit.

Le nom Shelby s'inscrit une nouvelle fois dans les annales de la voiture américaine, il vient tout simplement de créer un mythe, qui ne rêve pas d'être au volant de cette AC Cobra ? Les productions sont minimes et contribuent un peu plus à l'histoire de cette voiture si particulière. En course, elle raffle la USRRC (United States Road Racing Championship) en 1963, les 24h du Mans en 1964. En 1965, une version Cobra 427 voit le jour, avec des performances hors-normes, presque 500 chevaux pour un poids minime de moins d'une tonne. Cette même année, il est appelé par Ford pour développer à sa manière la Mustang, en sort une voiture américaine d'exception la Shelby GT 350. La Mustang, déjà gratifiée à l'origine des plus élogieuses citations, se transcende davantage avec les fameuses bandes et le gain monstrueux de performances, cela devient la voiture la plus populaire de tous les temps. Le muscle-car se vend en quantités astronomiques, il s'agit dans l'histoire de la voiture américaine un des plus grands écoulements.

A partir de 1967, la GT 500 rentre aussi dans l'histoire : cette deuxième préparation de Mustang réalisée par Shelby. Toujours autant de modifications la rendant si agressive, une légende qui a un nom Eleanor dans "60 secondes Chrono" .

Personne n'est passé à côté des préparations spéciales que Shelby a effectué pour le film Bullitt en 1968: la Mustang Fastback et la Dodge Charger sont améliorées à la perfection. En 1975, la création de la SAAC (Shelby American Automobile Club) fait des centaines d'adhérents. Des pilotes renommés comme Bob Bondurant font une apparition lors de son premier anniversaire à Oakland. C'est à partir de 1982 que le partenariat avec Dodge a commencé : Shelby a préparé quelques Chargers d'exception cette année même. Il est le concepteur de la Viper qui est exposée pour la première fois au plus grand salon automobile nord-américain, celui de Détroit en 1989. Dodge se fait une renommée internationale grâce à la commercialisation de ce prototype. Il est toujours d'actualité et fait des ravages en course également.

En 2003 afin de fêter dignement les 40 ans de l'AC Cobra, Shelby marque le coup en façonnant 40 modèles GSX4000 : des petites merveilles qui en ont fait baver plus d'un. Shelby Automobiles voit le jour à la fin de l'année 2003, la société nous gratifie presque toutes les années d'un modèle époustouflant de GT500, le premier signant le retour de la légende s'est dévoilé au New-York Auto Show de 2005. Certains ont eu primeur de voir la super snake prudhomme édition 2010 : un monstre de 800 chevaux qui décoiffe. L'extraterrestre de la performance, Carroll Shelby incarne le génie aussi bien dans le pilotage que la préparation de légendes, il a de la plus belle manière contribuer à l'histoire de la voiture américaine et n'a pas encore achever sa production de merveilles....à chaque sortie il pourrait lancer sans complexes "A vos marques, soyez prêts, rêvez!"