Corvette Grand Sport : le retour d'une appellation de légende


Image de chevrolet corvette

General Motors remet la sauce d'une époque où Corvette faisait sa renommée non seulement dans la compétition, mais aussi de part sa rareté. En effet, afin de concurrencer la Cobra en 1963, il a été créé le modèle Corvette Grand Sport sans accord préalable des patrons de GM. Mis au parfum, ils ont fait immédiatement stoppé la production. Les unités furent minimes et le développement n'a suivi que pendant trois courtes années pour les courses. Bob Bondurant, célèbre pour ses participations en Formule 1 sur Ferrari, s'est fait connaître dans le milieu des courses automobiles justement à bord d'une Chevrolet Corvette Grand Sport de 1963. Les nostalgiques retrouveront les lignes d'époque dans ce modèle et il faut avouer que niveau puissance, on est aux anges. Les 436 chevaux font leur petit effet avec le bi-mode de l'échappement (clapet), on gagne plus de deux dixièmes par rapport à la Corvette C6 pour monter à 100km/h et les décibels gagnent en notoriété. Le couple camionesque de 580Nm s'obtient en automatique ou avec la transmission manuelle de six rapports qui est pourvu elle d'un étagement plus resserré. Le plus étonnant c'est que c'est un milieu de gamme! La grande sœur Z06 affiche des caractéristiques dignes de Ferrari : 512 chevaux à 6300 tr/min pour son 7 litres V8 LS7, 3.9s pour atteindre les 100 avec une vitesse de pointe à 320 km/h. On reste tout de même sur des performances idylliques, la Grand Sport armée de jantes 18 pouces à l'avant et 19 pouces à l'arrière, enfile ses gommes de dimensions impressionnantes (275/35 AV et 325/30 AR) pour rivaliser avec les meilleurs Porsche et autre consœurs très sportives. Les ailerons et l'élargissement des ailes sont d'ailleurs repris de la Z06, sacré kit carrosserie, il ne faut pas mégoter. Le freinage acéré, également imité, impose sa carrure. La spécificité de la suspension lui permet un usage en course, les amortisseurs sont calibrés au poil, la motricité en virage est accrue de part ses barres antiroulis : il s'agit vraiment d'une voiture américaine destinée aux aguerris des performances élevées, on peut prendre jusque 1G en force latérale. Côté motorisation, c'est le V8 de 6,2 litres emprunté à la C6 qui anime la bête, et on estime une consommation revue à la baisse de 9 litres aux 100 kilomètres sur autoroute. Remplaçante de la Z51, la Corvette Grand Sport fête son grand retour après une brève apparition en 1996 où 1000 exemplaires bleus à bandes rouges ont été produits. Aujourd'hui proposée aussi bien en cabriolet qu'en coupé, elle est partie intégrante de la gamme. Ce n'est donc pas une série limitée comme sa première réédition et permet un choix dans toutes les couleurs de chez Corvette. Deux bandes autocollantes à installer en option sur les ailes à l'avant lui confère un style encore plus sportif, on remarquera aussi une nuance de deux couleurs possibles sur les sièges, le tout référencé sous le pack Héritage. Les boucliers se vantent d'une allure agressive qui renforce cet esprit de compétitivité, les ouïes latérales y contribuent également. La commercialisation du modèle vient d'être lancé il y a quelques semaines et on espère tel un phœnix, une renaissance glorieuse. Aux vues des performances et de l'esthétique, les 40000 euros pour le coupé ne sont pas un budget si conséquent ; il faudra rajouter 2500 euros pour la version cabriolet qui ne manquera pas de séduire les amoureux de sensations fortes