La Chevrolet Equinoxe et sa génération hybride 2011 va éblouir


Image de chevrolet

Modèle très récente, la Chevrolet Equinoxe est créée en 2004 pour répondre à la demande croissante de SUV plus petits et moins chers. Chevrolet se lance donc dans le marché des Crossover et réussi pas mal son pari. Ce 4x4 urbain, comme on a coutume de l'appeler, présente fière allure. En revanche, il ne dispose plus des qualités d'un SUV classique en matière de tout terrain. General Motors a toujours su faire interchanger ses pièces entre ses marques, il n'y a rien d'étonnant à retrouver la même mécanique que sur son confrère, le GMC Acadia. La motorisation est le V6 de 3,4 litres qui développe 185 chevaux, la transmission automatique à 5 rapports retransmet convenablement l'énergie et les freins réagissent en conséquence. Les performances sont donc honorables et promettent un avenir certain. Revenons à l'esthétisme de l"Equinoxe qui se veut résolument jeune. Une massivité se dégage de ce petit SUV (5 passagers), l'imposante calandre avec la barre chromée horizontale joue son rôle, le style est clairement attrayant, un effet dynamique se fait ressentir. L'évolution passe en 2008 par un modèle LTZ qui propose un surplus de chrome et des jantes 17 pouces, une Equinoxe Sport parait également disposant quant à elle une motorisation 3,6 litres permettant un gain de 80 chevaux. Le millésime 2010 a fait son apparition à la fin de l'année dernière, c'est carrément une autre génération qui propose une nouvelle gamme de moteurs à injection directe et double arbre à cames ; les Ecotec 2,4 litres et 3 litres développent respectivement 182 et 255 chevaux. La transmission s'empare d'un vitesse supplémentaire tout en restant automatique, les 6 rapports s'emploient à une consommation fortement réduite. La traction est toujours proposée avant ou intégrale. La particularité principale du changement réside dans le style qui évolue subtilement : inspiré de la Chevrolet Malibu, l'Equinoxe 2010 se pare d'une nouvelle calandre, emprunte les phares du Traverse, et s'octroie une belle part de marché des asiatiques. En effet, l'habitacle et ses finitions jouent nettement en sa faveur : l'espace passager s'agrandit, le tableau de bord et son éclairage font une ambiance moderne. Un système de mise en route à distance renforce la modernité déjà bien présente. C'est le jour et la nuit en comparaison avec la première génération, la conduite est sécurisée et plaisante, le prix reste doux dans cette catégorie. 2011 et sa version double-hybride vont faire des ravages, à savoir qu'à la vue de la situation économique, les délais pour la mise en œuvre sur la marché ont été repoussés. On reste impatients de voir les performances d'un modèle qui risque de devenir leader du segment des Crossover. L'allure est sans équivoque, reste le développement technique pour cette Equinoxe, en attendant Volt et Converj ont ouvert la voie au sein des projets de General Motors.