The Blues Brothers


Image de dodge monaco

Les inséparables John Belushi et Dan Aykroyd, amis aussi bien devant que derrière l'écran, ont débuté leur carrière sur la chaîne NBC dans l'émission Saturday Night Live en 1976. Chauffeurs de salle, ils ont créés les personnages de Jake et Elwood rappelant deux villes situées au Sud de Chicago. Leur nom attitré Blues sonne comme leur musique, Jake au chant, Elwood à l'harmonica et souvent accompagnés par de talentueux musiciens.

Leur look, un vrai régal : des mafiosi en costume et chapeau noirs portant les fameuses Rayban Wayfarer et une montre Timex.

L'idée du film apparaît comme une évidence. En 1980, John Landis, le réalisateur, les propulsent en haut de l'affiche et les Blues Brothers se régalent de leurs délires avec un panel de musiciens et de chanteurs à faire pâlir tout Hollywood : de Ray Charles à Aretha Franklin en passant par John Lee Hooker et James Brown. Devenus réels acteurs de cette comédie musicale déjantée, le film est une réelle bénédiction, l'adaptation des sketchs est spectaculaire, l'humour est au premier plan, on est sous le charme des voyous. Il s'agit bien d'un film culte et la voiture américaine est également à l'honneur.

Les compères ont baptisé leur Dodge Monaco de 1974 la Blues Mobile et déambule allègrement dans le tout Chicago afin de récolter des fonds pour sauver leur orphelinat de la destruction.

Les scènes humoristiques sont nombreuses ; ne passant pas inaperçus, les Blues Brothers sont vite poursuivis : les courses et les cascades sont abondantes. On dénombre pas moins de soixante voitures de police esquintées, c'est le carambolage du siècle ! Il faudra également une douzaine de Dodge Monaco. Un peu malmenées ces voitures américaines ont un rôle non négligeable, c'est un tout qui a fait de cette comédie musicale un mythe inégalable. Le spectacle est grandiose, l'action époustouflante.

En 1998, seize années après la mort de John Belushi, John landis a voulu recréé un second volet, mais le triomphe de l'original ne se reproduira pas à aussi grande échelle. Une pléiade d'artistes sont à l'affiche cependant l'ambiance créée dans le premier film ne pourra être reproduite, à n'en pas douter le caractère volcanique du regrété Jake. Le premier film musical "casse-bitume" a réunit le tandem le plus explosif depuis nitro et glycérine tel le scandait l'affiche cinéma. Ce chef d'œuvre restera gravé dans l'histoire du cinéma pour ses incomparables scènes autant musicales que rocambolesques dans les cascades.