Ford Mustang 2018, la légende toujours d'actualité


Image de ford mustang

Cinquante cinq années d'existence et toujours la même ferveur à l'égard de la plus célèbre des voitures américaines. De la production mondiale la plus imposante à sa stature d'icone, jamais une voiture n'a fait couler autant d'encre. Depuis 2015, la sixième génération éblouit de son nouveau style brutal et ravit de la super puissance de son moteur. Pour le millésime 2018, l'équipe d'ingénieurs Ford s'efforce à améliorer encore le look et les modes de conduite.

L'avant de la Ford Mustang 2018 évolue très distinctement. Le capot se redessine ; muni d'écopes d'air, il se courbe davantage sur les phares et la calandre qui pour leur part se déploient de plus belle. La résultante de cette silhouette sculptée, outre la féroce magnificence, est un bénéfice certain d'aérodynamisme encore amélioré par les inédites échancrures trapézoïdales du spoiler situées sous les nouveaux feux à LED des anti-brouillards. Pour la poupe, rien de flagrant, les phares à 3 bâtons deviennent rouge opaque mais leurs looks demeurent intemporels. L'aileron se distingue un tantinet. L'agréable vision des 4 pots d'échappement confère à la GT une allure d'autant plus racée.

La motorisation standard adopte l'Ecoboost de 2,3 L ; ce small block de 4 cylindres développe 317 chevaux. Le V6 est retiré tout simplement du catalogue. Pour la version plus musclée GT, la Mustang bénéficie du V8 de 5L : ce Coyotte étoffe la puissance et stimule donc 421 chevaux. L'autre point fort mécanique est l'inédite transmission, la Ford profite maintenant de dix rapports automatique au lieu des six précédemment. L'aisance de pilotage se favorise par de meilleures suspensions, la maniabilité s'accroît grâce à la reconfiguration du châssis et l'amélioration des barres stabilisatrices. L'échappement de la GT comprend une valve, l'ouverture de cette dernière est réglable et commandable depuis le cockpit : le résultat est une palette acoustique inouïe. Le volume sonore de la Mustang se génère à souhait, les mélomanes mécaniques vont se réjouir !

Dans le même acabit que l'Audi TT, l'habitacle adopte une planche de bord entièrement digitale. A l'heure du virtuel et au détriment des compteurs au style revival des années 60, la dalle tout numérique admet une belle diagonale de 12,3 pouces. Les dispositions d'affichage fourmillent d'options et de préférences pour l'utilisateur. Outre les modes Normal-Sport-Piste, une fonction de personnalisation de conduite (MyMode) se rend intéressante pour les conducteurs plus aguerris. La détection des piétons, l'alerte collision ou encore l'aide à la trajectoire (24 capteurs évitant le franchissement de lignes) permettent un confort supplémentaire. Un volant chauffant pour les saisons difficiles devient disponible.

Avec trois nouvelles teintes disponibles dans la gamme dont une aubergine non sans rappeler celle que revêtaient Firebird, GTO, Chevelle, Mustang et autres modèles de l'époque, la Mustang 2018 éblouit encore plus. Disponible dès Septembre 2017 aux States et au Canada, il faudra être plus patient pour disposer du mythique coupé en Europe.