Ford lance le pari d'équiper les départements de la police américaine d'une flotte de berlines hybrides Fusion dites Police Responder


Image de ford

A l'heure du changement de cap des usagers de la route qui se tournent de plus en plus vers les véhicules électriques, pourquoi l'Etat ne se convertiraient-il pas également à ce cheminement logique ? Pour les forces publiques, c'est vrai le besoin de puissance pendant les poursuites est nécessaire, alors franchir un pas vers l'hybride, une solution adaptée pour montrer l'exemple d'un taux d'émission largement diminué. En remplacement de son V6 Police Interceptor plutôt glouton, Ford propose dès lors sa Police Responder (littéralement sa Police Réponse) pour réapprovisionner l'armada des voitures de la maréchaussée et réaliser ainsi des économies de carburant.

Depuis 2005, la Ford Fusion représente la berline de Monsieur Toutlemonde : presque 3 millions de véhicules vendus aux States en douze années de production. Le millésime 2018 hybride promet aux acquéreurs une berline écologique. Avec sa nouvelle carrure sonne modernité et élégance. Pour le format Police Responder, outre gyrophare et décoration via stickers Police Responder, drapeau américain, 911, "to protect and serve"..., le constructeur revoit son avant avec un pare-buffle massif et des éclairages cligotants bleus. La teinte bleu de la carrosserie reçoit quelques reflets verts qui attribue un style harmonieux au Police Responder. Le blindage des portes s'ajoute volontiers au package Police Responder. Le renforcement de la structure arrière est capable de recevoir des chocs jusque 75km/h.

La bi-motorisation de la Ford Fusion hybride se compose du moteur électrique 88 kW alimenté par une batterie lithium-ion de 1,4 kW associé aux quatre cylindres du moteur thermique 2L Atkinson qui offre une puissance plus légitime. La combinaison des blocs permet d'une part une autonomie d'environ 100 km sans aucun rejet et d'autre part 141 ch. à 6000 tr/min. Le couple moteur de 191 Nm se déclenche pour le plein régime à la vitesse de 95 km/h. L'agence américaine de la protection de l'environnement (EPA) qui effectue de nombreux tests pour savoir la consommation de carburant moyenne en ville ou sur autoroute, estime ici une moyenne de 5,9 L aux 100 km qui pourrait faire économiser presque 4000 euros par an aux forces de l'ordre. Ford va même jusque louer le temps de travail des officiers qui passent moins de temps aux pompes !

Outre l'ingénierie des moulins, le travail s'est poursuivi sur la robustesse de la suspension et de l'amélioration du système de refroidissement. La Ford Police Responder s'habille de jantes particulières de 17 pouces en alliage léger ; le freinage, muni de disques d'également 17 pouces, permet la récupération d'énergie (génération d'électricité).

La conception de l'habitacle se voue aux policiers notamment les sièges dont les tissus sont renforcés, antidérapants, facilement lavables et adoptent d'étroites traverses. Ils s'adaptent idéalement à leurs équipements (ceinture encombrante). Egalement concordant, l'alimentation des radios, ordinateurs nécessaires à leur travail, s'accomode du ralenti moteur au minima et par intermittence grâce à la batterie, tout se calcule dans un souci permanent d'économie. La climatisation double zone automatique, le moniteur LCD, l'entrée sans clefs sont de série.

Avec des précommandes sur le point de commencer, les premières livraisons débuteront à la rentrée des classes 2017. Ford place beaucoup d'espoir dans sa Police Responder, la logique de l'évolution de la planète sera-t-elle respectée? Réponse prochainement...